RGPD : l'emailing B2B est-il toujours possible ?

La mise en vigueur du RGPD a soulevé un bon nombre d'interrogations et plus particulièrement au sein des services marketing en B2B où l'emailing est une stratégie d'acquisition répandue.

Alors peut-on continuer à faire de l'emailing en B2B ? Je
répond à la question au regard des commentaires de la CNIL.

Alexis Martel - Cofondateur de Pharow
Alexis
Pharow - RGPD dans votre emailing B2B
  1. Le RGPD : qu'est-ce que c'est ? A qui s'adresse-t-il ?
  2. Quelles sont les adresses emails concernées en B2B ?
  3. Avec le RGPD, faire de l'emailing B2B est-il toujours autorisé ?
  4. Le RGPD : une occasion en or de personnaliser votre prospection commerciale

Le RGPD : qu'est-ce que c'est ? A qui s'adresse-t-il ?

RGPD est l’abréviation désignant le règlement général sur la protection des données. Ce règlement s'applique à toutes les entreprises qui collectent, traitent ou stockent des données personnelles.

Le texte a été adopté au niveau européen et est entré en vigueur le 25 mai 2018. Toutes les entreprises européennes sont concernées par ce règlement mais également celles non-européennes dès lors elles ciblent des résidents de l'Union Européenne.

Quelles sont les adresses emails concernées en B2B ?

Tout d'abord, il est nécessaire de faire une distinction entre 2 types d'adresse email en B2B pour comprendre celles qui sont concernées par ce nouveau règlement :

a) Les adresses emails professionnelles génériques

Ces adresses emails professionnelles génériques de type hello@nomdelasociete.fr ou encore contact@nomdelasociete.fr sont des coordonnées liées à des personnes morales. De fait, ces adresses emails ne relèvent pas de données personnelles et elles sont donc exclues du RGPD.

b) Les adresses emails professionnelles personnelles

Les adresses professionnelles de personnes physiques sont de type prenom.nom@nomdelentreprise.com ou encore prenom@nomdelentreprise.com et ces dernières sont considérées comme des données personnelles. Par conséquent, ces adresses sont concernées par le RGPD.

Avec le RGPD, l'emailing pour votre commerciale B2B est-il toujours autorisé ?

La volonté de ce règlement est de responsabiliser tous les acteurs du B2B sur le respect des données personnelles et de lutter contre les phénomènes de "Spam", de "physhing" ou "scam".

Le principe général du règlement est de ne plus tolérer l'envoi de message commercial sans accord préalable du destinataire, encore appelé "Opt-in".

La CNIL l'indique de la manière suivante : "avant tout envoi d’une sollicitation par voie électronique, il faut recueillir le consentement du consommateur à recevoir de tels messages («opt-in»)"

Cependant, la CNIL présente une exception à ce recueil préalable du consentement du destinataire dans le cadre de l'emailing B2B si l'une des conditions suivantes sont respectées :

La description par la CNIl de l'exception faite à l'emailing B2B au sujet du consentement préalable.

Ce dernier point est très important : vous devez offrir la possibilité aux destinataires de vos campagnes un lien de désabonnement à l'intérieur de votre emailing ou bien de tenir compte de leurs demandes de désabonnement.

L'esprit de ce règlement est de mettre fin aux pratiques consistant à inonder vos prospects d'emails en espérant obtenir le maximum de retours positifs.

Grâce à ces conditions dérogatoires, la CNIL vous permet donc de continuer à faire des campagne d'emailing B2B.

Le RGPD : une occasion en or de personnaliser votre emailing

Dans les faits, cela n'a aucune efficacité pour votre emailing et c'est même dévastateur pour votre réputation. Surtout, vous risquez de déranger un bon nombre de professionnels en leur proposant un contenu qui n'a aucune chance de les intéresser.

En d'autres termes, vous perdez du temps et vous en faites perdre.

Comme évoqué dans notre l'article sur la nécessité de l'emailing dans votre prospection commerciale B2B, l'emailing B2B ou cold emailing est une activité de haute couture. Elle nécessite un ciblage précis pour personnaliser votre prospection commerciale B2B.

Le RGPD est donc une formidable occasion d'améliorer l'efficacité de vos campagnes emailing grâce à ce meilleur ciblage.

Prenez la décision d'envoyer moins de mails mais en apportant à chaque prospect une attention particulière. C'est de la personnalisation et de la sincérité de vos campagnes emailing qui dépendront leurs résultats.

Pour plus d'informations sur ce sujet, voici ces articles détaillés rédigés par la CNIL :

Boostez votre prospection B2B dès maintenant

Arrêtez de créer des listes de prospects B2B en croisant des annuaires trouvés sur google, des recherches de postes sur Linkedin et des emails souvent peu fiables.

Réalisez votre première liste en 2 min
Aucune carte de crédit requise. Accès complet à la base de données